Fédération Compagnonnique ANGLET - LONS

Boulanger Pâtissier : pains, pâtisseries, confiseries...

Attention, pour l’instant nos centres de formation ne proposent pas de formation dans ce domaine. Les boulangers et pâtissiers sont accueillis sur le tour de France et en apprentissage chez nos compagnons.


Que fait le boulanger ou le pâtissier ?

C’est un professionnel alliant habileté technique et sens du commerce, le boulanger-pâtissier fabrique lui-même ses produits, à partir de matières premières alimentaires choisies et variées.


Ses compétences

Il connaît les procédés de fermentation et de panification (phases successives de travail et de mise au repos de la pâte). Il possède un savoir-faire adapté à chacune de ses spécialités : baguettes, pains spéciaux (complet, aux céréales...), pâtisseries (à base de farine, de crème...) et confiseries (à base de chocolat, amandes...).

Chaque jour, par une succession d'opérations à respecter, des activités très diversifiées, des conditions et un rythme de travail particuliers à sa profession, le boulanger-pâtissier assure une qualité de produits et de services pour fidéliser la clientèle.

Il est impossible d'exercer ce métier sans posséder une sensibilité culinaire et avoir envie de partager son savoir-faire avec ses clients. Pour fabriquer des produits de qualité, le boulanger ou le pâtissier doivent être habiles de leurs mains et respectueux des recettes, mais avoir aussi un sens scrupuleux de l'hygiène. Il doit enfin savoir innover et proposer de nouveaux produits.


Où travaille-t-il ?

Les nouvelles techniques facilitent le travail et permettent de réaliser une multitude de produits journaliers afin de répondre aux besoins des clients. Les farines et les ingrédients se diversifient pour répondre à l'évolution des goûts de la clientèle. Après son apprentissage en CFA, le boulanger ou le pâtissier doit donc se perfectionner. Il lui est indispensable de changer d'entreprise artisanale, afin d'acquérir de nouvelles méthodes de travail et de gestion.
Or, le voyage, c'est justement ce que nous proposons ! Paris, Dijon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lyon, Toulouse, Lausanne et Tours, dans chacune de ces villes, un encadrement de compagnons va vous épauler, vous garantissant un hébergement et un travail de qualité. Les employeurs de nos itinérants sur le Tour de France sont principalement des Compagnons, atout majeur pour votre élévation professionnelle d'homme de métier.


Carrières ?

Le boulanger et le pâtissier exercent traditionnellement dans un commerce de proximité. La profession offre d'importantes opportunités d'emplois. Après quelques années d'expérience professionnelle artisanale et de compétence en gestion et comptabilité, il leur est possible de reprendre une entreprise ou d'ouvrir leur propre boulangerie-pâtisserie, ou encore se spécialiser en glacerie, chocolaterie ou confiserie. Ils peuvent aussi être embauchés dans l'hôtellerie-restauration, comme démonstrateurs, techniciens ou technico-commerciaux dans la meunerie, formateurs dans une école, ou encore chefs de production dans une entreprise en France ou à l’étranger.



L’actualité de la Fédération
Compagnonnique

+

Journées Européennes des Compagnonnages – Toulouse 2018

En juin 2018, la Fédération Compagnonnique de Toulouse accueillera sur le site de l’Eco-Campus de Plaisance-du-Touch (31830) le rassemblement quinquennal de la Confédération des Compagnonnages Européen.

6 February 2018

+

Coopwood : la Fédération Compagnonnique accompagne un projet de coopération franco-espagnole en faveur des métiers du bois

Coopwood : la Fédération Compagnonnique accompagne un projet de coopération franco-espagnole en faveur des métiers du bois Le 17 janvier 2018, les partenaires du projet COOPWOOD (le Arotzgi- Association patronale des charpentiers de Guipúzcoa, la CMA64- Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Pyrénées Atlantiques, la FCMB-Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment, le TKNIKA, le TERMCAT - Terminologia TERMCAT, la CMA09 - Chambre de Métiers de l`Ariege et le CIS San Juan/Donibane) se sont rencontrés chez l'Association des charpentiers de Saint-Sébastien pour lancer officiellement le projet. COOPWOOD vise à promouvoir la coopération transfrontalière entre les acteurs de la formation professionnelle dans le domaine du bois et ses entreprises et qui permet une amélioration substantielle des contenus, des méthodes, des outils et des offres de formation répondant mieux à la demande du tissu entrepreneurial. L'objectif est d'améliorer les compétences des différents acteurs de la filière bois, principalement les formateurs, les étudiants et les techniciens, afin de favoriser un nouvel élan dans un secteur en déclin. Il est également nécessaire d'améliorer la mobilité de ses étudiants et de ses travailleurs. Une amélioration de l'accès au marché du travail des deux côtés de la frontière qui permettra à son réseau d'entreprises de tirer parti du potentiel existant sur ce territoire frontalier et de former les équipes de travail les plus compétitives possibles. La réunion a permis à chaque partenaire de présenter son programme de travail, les actions à mener et la planification du projet. Le projet a un coût total de 1 027 600 euros et est cofinancé à 65 % par le FEDER au titre du programme INTERREG V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020

30 January 2018

•••Voir toutes les news


X

Résultats de la recherche

  • Aucun résultat...

Dans les formations

  • Aucun résultat...